Pipi couche au parc d'attractions, dans le métro et mon immeuble

Les couches culottes aussi appellées "Diapers" ou ABDL en anglais. Pour ceux qui ont cet étrange fantasme sur ces culottes que l'on a tous portés dans notre enfance !

Modérateur : Notre fabuleuse équipe de modération


Topic author
tc
Ondiniste confirmé
Messages : 152
Inscription : 12 oct. 2009, 17:43
Localisation : Paris
x 29
Gender : Male

Pipi couche au parc d'attractions, dans le métro et mon immeuble

Messagepar tc » 25 mai 2018, 12:40

Bonjour à tous.

Hier quand je me suis levé j'avais envie de faire pipi. Et j'étais bien décidé à me retenir le plus longtemps possible. Mais je ne voulais pas attendre chez moi que je ne puisse plus me retenir.

Alors je me suis décidé à aller faire un tour. J'ai donc mis une couche sous mon short en jean et je me suis décidé à aller jusque Disneyland ou j'ai un abonnement annuel pour y passer une partie de l'après-midi. J'avais envie de voir ce que manège à sensation + grosse envie de pipi allaient avoir comme résultat.

Je suis donc parti de chez moi. et j'ai pris le métro puis le RER avec déjà une bonne envie de faire pipi qui est bien sûr montée de plus en plus au cours des 40 minutes de trajet qui me menaient au parc. La position assise dans le train me compressait la vessie et je commençais à avoir une bonne barre dans le ventre signifiant que mon envie n'allait pas tarder à devenir limite.

J'avais même l'impression que quelques gouttes s'étaient échappées dans ma couche... A moins que ce ne soit l'excitation provoquée par cette situation. Ce n'était que la deuxième fois que je sortais ainsi avec une couche sous mes vêtements et avec l'intention de faire dedans.
Autant dire que je me sentais comme dans une bulle... Je voyais les gens autour de moi et je me disais: "et si ils savaient ce que je porte en dessous? Et ce que je vais faire?"

Lorsque je suis arrivé au parc j'avais donc la vessie déjà bien remplie. Mais le fait de marcher calmait relativement mon envie de pipi. Je marchais quand même plus lentement que d'habitude. Pour faire durer le plaisir? Peut être... A moins que je ne sois dit que plus longtemps je marcherai, plus longtemps j'arriverai à retenir le premier jet qui se rapprochait....

Je me suis décidé à enchaîner les manèges à sensation. Comprenez par là tout ce qui comporte vrilles, loopings chutes libres ou encore fortes accélérations... Chaque fois que je montais dans un manège, la compression sur la vessie devenait de plus en plus forte et je sentais que j'avais de plus en plus de mal à retenir les premières gouttes... Mais je crois que le plus dur restait les files d'attentes ou on est généralement assez statique. Eh oui, il faut attendre son tour. Et c'est dans ces moments là que je sentais le plus la limite avec l'inévitable rupture.... Et pas question de se plier en deux ou de croiser les jambes.... Ca viendrait quand ça devrait venir... Les seules questions que je me posais c'était Ou et quand? Dans une file d'attente? Dans un manège? Ou bien en marchant entre deux attractions?

J'étais même surpris que depuis le temps que je me retenais, je n'avais pas encore fait. Ou du moins si j'avais fait, je ne l'avais pas senti... Je montais donc à nouveau dans un manège à sensations... Je m'assoie. La pression sur la vessie une nouvelle fois se rappelle à moi. Et cette fois, en baissant le garde corps, je sens que quelques gouttes s'échappent dans ma couche. Je viens de faire mon premier jet de pipi.... Quelle sensation dans la couche et quelle excitation. Et la personne assise à côté de moi ne se doute de rien... Un deuxième jet s'échappe dans ma couche, alors que le manège démarre. Je sens le liquide se répartir sur la surface absorbante. Quel pied.... Lorsque je descends du manège, je ressens encore mieux la sensation de ce qui vient de commencer.... Mais cette fois ma vessie craque et ce sont plusieurs gros jets de pipi qui viennent. Je sens ma couche gonfler et la chaleur de mon pipi contre ma peau et sur la surface absorbante de ma couche... Quelque peu soulagé mais aussi bien excité je parviens à me retenir de nouveau après plusieurs gros jets. Bien sûr la vessie s'est vidée de son "trop plein".....

Je décide de faire un dernier manège avec ma couche imbibée de pipi avant de rentrer à la maison. Je veux ressentir encore la sensation de mon pipi chaud sur ma peau à travers ma couche. J'ai l'entre jambes et les fesses mouillés..... Et j'ai toujours envie de faire pipi même si ça semble moins urgent.

Une fois ce dernier manège fait, je prends le chemin du retour et c'est de nouveau 40 minutes de trajet qui m'attendent pour arriver chez moi. Mais que se passe t'il? Ma vessie qui semblait s'être calmée après les gros jets que j'avais faits semble se réveiller de nouveau et se remplir très très vite. Non ce n'est pas qu'une impression.... En à peine quelques minutes l'envie de faire pipi est pire encore que celle que j'avais tout à l'heure. Ni une ni deux, je ne peux rien faire et un gros jet sort... Puis un deuxième...... Et un troisième....... Un quatrième. Je retrouvais la sensation que j'avais eue quand j'avais fait pipi dans ma culotte en classe alors que j'étais en CP..... Autour de moi plusieurs hommes et femmes qui visiblement ne se doutent pas de ce qui est entrain d'arriver juste à côté d'eux. Je me dis au fond de moi "Et si je n'étais pas le seul?" Mais impossible de vérifier....

En tout cas ma couche, elle, a encore gonflé et je la sens devenir lourde.... Je me doute bien que j'ai fait une grosse quantité de pipi depuis tout à l'heure... Et je ne suis pas encore à la moitié de mon parcours.... Et il faut encore que je change de train....

Mon envie s'est à nouveau calmée grâce aux gros jets que j n'ai pas pu retenir... Mais je sens rapidement que ma vessie en demande encore. Elle se remplit de nouveau rapidement. Le train va arriver à la gare ou je dois changer de train. Je me lève quelques instants avant l'arrivée en station et me rapproche des portes. LA station debout est pénible et la vessie pèse fort, très fort...... Et je ne peux me retenir une nouvelle fois..... PSSSSSSSSSSS..... 1 fois..... 2 fois.... 3 fois.... De gros jets s'échappent de nouveau dans ma couche qui s'alourdit et gonfle encore un peu plus. Mais cette fois je sens et je sais que les prochains jets seront pour très vite car ma vessie, elle ne veut qu'une chose: se vider....

Il me reste quelques minutes de métro avant d'arriver la maison.... Mais pas de place assise..... Cette fois je sais que je ne vais pas tenir 4 stations avant que de nouveaux jets ne terminent dans la couche... Et assis est ce que ça aurai changé quelque chose d'ailleurs? Je ne le saurai jamais. Mais comme je m'y attendais, je ne peux me retenir une nouvelle fois. Ma vessie me crie "Vide moi, vide moi ça urge"..... Et c'est reparti pour plusieurs gros jets de pipi que je ne peux retenir...... Dur dur de les arrêter. Cette fois, quatre.... non, cinq jets sont venus s'ajouter à ce que ma couche contenait déjà. La quantité commence à vraiment être énorme et je le sens.... Ma couche est lourde et gonflée et j'ai le sentiment qu'elle ne pourra plus contenir longtemps sans déborder....

Heureusement je ne suis plus très loin de chez moi. il me reste quelques centaines de mètres à faire.... J'entre enfin dans la cours commune de mon immeuble..... Mais une nouvelle fois, je sens que je ne peux me contrôler et je fais pipi une nouvelle fois..... Plusieurs jets sortent..... Et....... Je sens que quelque chose coule sur mes jambes....... Je regarde vers le bas et je vois une tâche foncée sur mon short en jean.... Je comprends alors que ma couche ne peux plus contenir. Cette fois, je me fais pipi dessus.....

Heureusement je suis devant la porte de mon immeuble et je rentre vite. Ne me reste plus que l'ascenseur.... qui est heureusement là.... Il faut monter au dernier étage....... Encore quelques secondes...... et........... Trop tard...... Cette fois je n'en peux plus....... En un instant je suis accroupi et cette fois c'est un puissant long jet continu qui s'échappe de mon sexe pour arriver dans ma couche déjà trop pleine.... Bien sûr mon short lui fonce de plus en plus. Et quand l'ascenseur arrive à mon étage je suis encore entrain de faire pipi et le sol de l'ascenseur a reçu son dû avec une flaque de pipi qui s'est bien entendu échappé de mon short et a coulé le long de mes jambes......

Je me précipite alors à ma porte et rentre chez moi..... Je n'ai toujours pas fini de faire pipi.... Mais cette fois la fin est proche. Le jet diminue et finit par s'arrêter.... Quel soulagement et que c'était bon......

Une sacrée expérience que j'aimerais retenter mais cette fois sur une journée entière... Alors pourquoi pas prendre une couche ou deux de rechange au cas ou.... On ne sait jamais.. Et si j'avais envie de plus que simplement faire pipi? Ce n'était pas le cas cette fois. Mais qui sait si la prochaine fois ce ne sera pas le cas......

Voilà pour mon histoire arrivée hier. J'espère que ce récit vous aura plu.
Bonne journée à tous
4


-riri83
Grand maître ondiniste
Messages : 839
Inscription : 09 août 2007, 16:18
Localisation : France -var
x 2
x 57
Gender : Male

Re: Pipi couche au parc d'attractions, dans le métro et mon immeuble

Messagepar -riri83 » 25 mai 2018, 12:53

Très belle aventure, et donc après tu as remis ça dans ton boxer rouge?
0
quel plaisir que sentir cette chaleur humide dégouliner le long de mes cuisses jusque dans mes chaussures.


Topic author
tc
Ondiniste confirmé
Messages : 152
Inscription : 12 oct. 2009, 17:43
Localisation : Paris
x 29
Gender : Male

Re: Pipi couche au parc d'attractions, dans le métro et mon immeuble

Messagepar tc » 25 mai 2018, 13:07

-riri83 a écrit :Très belle aventure, et donc après tu as remis ça dans ton boxer rouge?


Non le boxer rouge c'était il y a trois ou quatre jours
0

Avatar de l’utilisateur

patrickmuller
Ondiniste confirmé
Messages : 116
Inscription : 22 avr. 2018, 17:13
Localisation : Lausanne CH
x 148
x 43
Gender : Male

Re: Pipi couche au parc d'attractions, dans le métro et mon immeuble

Messagepar patrickmuller » 25 mai 2018, 16:43

Super journée de pipi couche.

Moi, je le fais tous les jours des pipi couche, chaque fois que je suis en extérieur, j’en ai toujours une de réserve dans mon sac et plusieurs dans la voiture.
J’ai aussi un caleçon et un pantalon de rechange dans la voiture.
0
J'adore me faire pipi dessus et tous ce qui touche à l'urine en général.

http://www.pipi-culotte.com

[email protected]


Topic author
tc
Ondiniste confirmé
Messages : 152
Inscription : 12 oct. 2009, 17:43
Localisation : Paris
x 29
Gender : Male

Re: Pipi couche au parc d'attractions, dans le métro et mon immeuble

Messagepar tc » 25 mai 2018, 16:45

patrickmuller a écrit :Super journée de pipi couche.

Moi, je le fais tous les jours des pipi couche, chaque fois que je suis en extérieur, j’en ai toujours une de réserve dans mon sac et plusieurs dans la voiture.
J’ai aussi un caleçon et un pantalon de rechange dans la voiture.


je recommencerai... Je vous raconterai la suite de mes aventures.....
1


Revenir vers « Les couches culottes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité